Les conseils que je souhaite partager avec vous dans cet article sont le résultat d’un partage d’expérience de Koen Timmers, Professeur de Sciences Informatique, Flandre, Belgique avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger plusieurs fois depuis notre rencontre à l’Education Exchange de Paris il y a  environ un an.

Alors que les écoles ferment à cause du virus COVID-19, les enseignants et les directions d’écoles recherchent des alternatives efficaces pour dispenser un enseignement aux élèves ou simplement maintenir le lien social et pédagogique. Soudain, l’apprentissage en ligne n’est plus un simple mot à la mode, et l’enseignement à distance remplace par obligation les salles de classe formelles.

L’enseignement à distance est une chose que Koen Timmers connait bien, car il l’a pratiqué avec de nombreux étudiants et étudiantes ici en Belgique et dans le monde entier, y compris avec des enfants du camp de réfugiés de Kakuma au Kenya. Là-bas, il a utilisé Skype pour réunir des centaines de professeurs issus de 75 pays avec des enfants réfugiés qui ont échappé à la guerre et à la famine au Soudan, en Somalie et en République démocratique du Congo.

Ce qui suit sont ses recommandations sur la façon dont vous pouvez aussi vous lancer dans l’apprentissage à distance.

 

1. Le contenu est roi, et la pédagogie est également essentielle

Tout d’abord, il est important de se rappeler que la technologie, aussi bonne soit-elle, ne vous remplacera jamais – vous, le professeur. Cependant, en ces temps difficiles, la technologie peut aider à remplacer votre classe traditionnelle.

En tant qu’enseignant(e), même si vous travaillez à distance, vous devez veiller à associer une grande dose de pédagogie et un contenu de qualité. Trouver les bons logiciels et les bons outils pour faire le travail est la tâche essentielle qui vous attend.

Le tableau ci-dessous peut vous aider à l’envisager.

 

2. L’école a besoin d’une vision

Une fois que vous avez trouvé la bonne pédagogie et le bon outil, il est temps de réfléchir à deux directions dans lesquelles vous pouvez aller : l’apprentissage synchrone et asynchrone.

 

3. Enseignement “en direct” synchrone

Si vous souhaitez enseigner en ligne en direct, vous pouvez utiliser la vidéoconférence. Microsoft Teams et Skype vous donnent la possibilité de mettre en place des sessions en direct avec vos étudiants. Elles permettent des interactions afin que vos élèves puissent poser des questions. Tout ce qu’il faut, c’est un microphone et des haut-parleurs. L’utilisation d’une webcam, pour que tout le monde puisse se voir, augmentera l’engagement mais nécessite plus de bande passante. Vous pouvez partager votre écran, mais n’oubliez pas que chaque sujet nécessite une approche différente. Un professeur de littérature peut préférer partager une présentation PowerPoint, tandis qu’un professeur de mathématiques peut préférer utiliser l’encre numérique et le tableau blanc virtuel de Microsoft Teams, par exemple.

 

4. Enseignement asynchrone ou “l’apprentissage à la demande”

Les vidéos pédagogiques, ou les partages d’écran, permettent à vos élèves d’apprendre à la demande, à leur propre rythme. La création de vidéos de qualité nécessite un scénario et peut généralement prendre beaucoup de temps à produire, mais elles peuvent être intéressantes et vous permettre de libérer du temps pour travailler individuellement avec les élèves.

Vous pouvez vous enregistrer en train de narrer une leçon sur des diapositives que vous créez dans PowerPoint. Lorsque vous enregistrez une présentation de cette manière, la narration, l’animation et les autres éléments sont sauvegardés directement dans la présentation. Cela permet à votre présentation de devenir une vidéo que vos élèves peuvent regarder dans PowerPoint. Vous pouvez en savoir plus sur la manière de procéder ici. Et si vous utilisez le même modèle pour vos vidéos pédagogiques, elles auront un aspect et un ressenti similaires. Vous pouvez même ajouter des sous-titres à vos présentations et les mettre toutes sur YouTube ou sur la plateforme d’apprentissage électronique de votre école comme Stream.

 

5. Dépannage

Il y a des choses que vous pouvez faire pour soutenir la réussite de votre élève alors qu’il se familiarise avec l’apprentissage à distance. Créez un petit manuel pratique et envoyez-le par e-mail avant de commencer. Il devrait expliquer comment entrer dans une classe virtuelle et énoncer les règles de base, comme la nécessité pour les élèves d’être respectueux en ligne. Ne soyez pas surpris si votre première classe d’apprentissage à distance ne se passe pas particulièrement bien. Ce n’est pas grave ! Dites simplement à vos élèves à quoi ils doivent s’attendre.

Commencez par demander à vos élèves s’ils peuvent vous entendre. Comme certains élèves n’ont peut-être pas accès à un microphone, la fonction de chat devient un outil utile pour démarrer une interaction.

 

6. L’apprentissage à distance peut être plus qu’un simple enseignement

N’oubliez pas que vous ne devez pas toujours être au centre de l’enseignement. Les élèves peuvent apprendre de leurs pairs, en créant et en construisant par eux-mêmes.

Veillez à adopter des méthodes d’apprentissage lorsque cela est nécessaire et à assortir ces pratiques des outils appropriés. Une leçon sur le changement climatique ? Permettez à vos élèves de faire un brainstorming dans Flipgrid et écoutez-les. C’est un excellent moyen de leur permettre de s’exprimer sur un sujet qui les laisse généralement démunis ou sans voix.

Demandez à vos élèves de faire également un brainstorming dans OneNote et d’établir un document commun pour chaque groupe afin que les élèves puissent travailler ensemble sur un essai. Ou, demandez à vos élèves d’interviewer des experts via les équipes dans Teams et de créer un monde virtuel avec des solutions dans Minecraft : Education Edition.

Vos élèves ont-ils besoin d’écrire une dissertation ? Demandez-leur de donner leur avis sur le travail des autres dans Word Online en commentant ou en utilisant la fonction de chat. Ils apprendront en améliorant la grammaire de leurs pairs. Tout est prêt ? Les enseignants peuvent alors jeter un coup d’œil et donner un autre feedback. Demandez à vos élèves de réfléchir, en créant un Sway. La réflexion aide à se faire une opinion et à se souvenir des faits.

En allant dans des directions créatives, l’apprentissage deviendra plus ludique, plus authentique et plus significatif, et vos élèves adoreront.

 

7. Pas de Saint Graal

Tout comme en classe, les différentes matières, les différents niveaux, les différents élèves et les différentes écoles requièrent des approches d’apprentissage différentes. Il n’y a pas de solution unique, ni de Saint-Graal, à l’apprentissage à distance.

Ce qui fonctionne pour vous, peut ne pas fonctionner pour votre collègue enseignant(e) dans une autre matière ou dans une autre classe. En planifiant et en procédant par tâtonnements, vous découvrirez ce qui fonctionne le mieux pour vous et vos élèves.

 

8. Questionnaires et commentaires

Les quiz sont importants pour suivre l’apprentissage des élèves. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de les noter tous, et vous devriez peut-être tenir compte du fait que la technologie pourrait être quelque chose de déroutant pour vos élèves.

Permettez-leur de vous fournir un retour d’information anonyme dans Microsoft Forms afin que vous soyez informé(e) qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir en ce qui concerne le programme d’études, les nouvelles approches d’apprentissage et la technologie de la part de vos élèves.

 

9. Vous n’êtes pas seul

De nombreux collègues dans votre école, votre ville, votre pays et même sur d’autres continents sont confrontés aux mêmes problèmes. Vous n’êtes pas seul(e) !

Consultez le Microsoft Educator Center pour obtenir des ressources gratuites créées par des enseignants et inscrivez-vous au bulletin d’information du MEC. Vous pouvez également vous inscrire pour faire partie de la communauté d’apprentissage à distance de Microsoft. Il s’agit d’un endroit idéal pour les professeurs qui souhaitent se connecter entre eux et avec les experts de Microsoft sur les questions liées à l’apprentissage à distance.

Quels que soient les défis auxquels vous êtes confrontés, en matière d’apprentissage à distance ou d’enseignement en général, il existe une communauté d’éducateurs innovants de Microsoft disponible, qui est désireuse de partager son expertise avec vous et de répondre à vos questions.

Nous voulons aussi connaître vos retours d’expériences, et une façon de nous rejoindre est de participer à nos conférences en ligne.

Laisser un commentaire