La pandémie COVID-19 a généré un torrent d’initiatives et d’actions qui posent maintenant la question de la manière dont l’éducation pourrait être transformée. Parmi les idées et les mots-clés qui ont émergé de ce contexte, les termes d’enseignement à distance et ensuite d’apprentissage hybride concentrent largement l’attention.

Photo de Andy Falconer sur Unsplash

Comme beaucoup d’écoles qui réfléchissent à cette approche de l’après-confinement, je pense que nous avons la possibilité de gérer de manière créative les problèmes immédiats et de tirer les leçons de cette expérience à distance qui a été menée pendant plus de trois mois, tout en ouvrant un chemin vers un système éducatif réimaginé.

Après avoir discuté avec plusieurs écoles qui planchent sur une rentrée de septembre 2020 inédite, une stratégie pour passer de cette crise à un système tourné vers l’avenir semble se dessiner. Les quatre lignes directrices suivantes me semble importantes à garder en tête pour permettre d’aborder la rentrée de septembre pour nos écoles :

  • Être attentif/ve au bien-être des professeurs et des élèves
  • Réfléchir sur les enseignements tirés de la crise
  • Gérer l’incertitude et une nouvelle forme de stabilité
  • Lancer de nouvelles stratégies d’apprentissage

Cette piste s’appuie sur les meilleures approches traditionnelles, les pratiques innovantes et les enseignements tirés de l’apprentissage à distance pour façonner de nouveaux modèles d’apprentissage hybrides, flexibles et agiles. Cette période d’incertitude a amplifié la question de savoir quel type d’apprentissage est nécessaire en 2020 et au-delà. Pour réimaginer l’apprentissage, nous devons réfléchir à ce que nous savons sur l’apprentissage, nos élèves, le nouveau rôle de la technologie dans l’apprentissage et la complexité d’un avenir incertain.

Photo de Sharon McCutcheon

La perturbation et les leçons apprises au cours des premiers mois de fermeture des écoles peuvent nous aider à réfléchir sur les mesures à prendre. Six questions clés peuvent favoriser cette réflexion approfondie et être utilisées pour engager toutes celles et tous ceux qui doivent faire partie de la solution :

  • De quelles connaissances, compétences et qualités nos élèves ont-ils besoin pour s’épanouir dans ce monde complexe ?
  • Quel type d’apprentissage est nécessaire pour cette complexité actuelle et future ?
  • Comment assurer l’équité ?
  • Comment veiller au bien-être de chacun(e) ?
  • Qu’avons-nous appris de l’apprentissage à distance durant la crise ?
  • Comment la technologie peut-elle être utilisée au mieux pour l’apprentissage à l’avenir ?

Alors que les membres des écoles discutent et commencent à envisager de nouveaux modes d’apprentissage, je constate que beaucoup veulent profiter de l’occasion pour modifier le paradigme de l’apprentissage de base qui repose sur les cours et les manuels scolaires. En substitution à cela, il y a un appel à de nouveaux modes d’apprentissage qui sont à la fois engageants et qui plongent les étudiant(e)s dans un apprentissage à la fois similaire pour beaucoup et différent par certains points. Certains de ces nouveaux paradigmes ont déjà été développés là où des systèmes d’apprentissage profond ont été mis en place. Les expériences d’apprentissage approfondi sont celles qui produisent un apprentissage qui dure toute la vie. Elles sont hautement personnalisées, collaboratives, centrées sur l’élève et sont intrinsèquement motivantes pour les étudiant(e)s lorsqu’ils/elles abordent des sujets qui les intéressent vraiment. Lorsque les environnements d’apprentissage incluent tou(te)s les élèves en tant que contributeurs/trices de changement, ces derniers et ces dernières commencent à développer un sentiment d’efficacité et de confiance dans leur apprentissage.

Photo de Sharon McCutcheon

À quoi ressemble un enseignement de qualité de type hybride ? Se contenter de combiner de l’apprentissage à distance et en présentiel ne suffit pas. Ce qui a émergé est la manière plus puissante dont la technologie peut être utilisée lorsqu’elle passe d’un simple système de prestation d’explications à un véhicule de collaboration, de découverte, de compréhension et d’action. En retour, le bien-être (mental et physique) et les relations qui y sont associées seront à la base de l’apprentissage. Et l’apprentissage lui-même cultivera et développera chez les enfants et les jeunes le sentiment d’avoir un but à atteindre pour contribuer à un monde meilleur pour eux-mêmes/elles-mêmes et pour les autres.

Les enseignant(e)s avec lesquels j’ai eu l’occasion d’échanger pensent qu’il est difficile de transposer numériquement les programmes scolaires traditionnels et, dans de nombreux cas, qu’il est impossible de recréer la journée scolaire avec seulement des sessions en ligne. Au sein de la communauté d’enseignants qui s’est construite durant la crise, plus de la moitié d’entre eux affirment que « maintenir la motivation et la participation des élèves à l’aide des outils numériques », ont été les principaux défis à relever pendant cette période d’enseignement à distance.

Il semble bien que le passage soudain à l’apprentissage à distance à l’échelle mondiale, bien qu’il soit extrêmement difficile, a poussé les responsables des systèmes scolaires et les enseignant(e)s à réfléchir profondément à ce qui fonctionne le mieux pour les élèves et aux innovations à adopter. Il faudra de la créativité et beaucoup de travail pour faire avancer ces changements tout en stimulant l’apprentissage des élèves et en assurant le bien-être des jeunes et des professeurs.

J’entends autour de moi des projets lancés par certaines écoles afin de pouvoir s’équiper de matériel à la fois adapté à l’enseignement hybride et abordable. Bien que j’ai déjà eu l’occasion d’en parler lors des journées Microsoft Education que j’anime depuis bientôt deux ans partout en Wallonie et à Bruxelles, je tenais à rappeler que des machines spéciales pour les écoles existent. Ces ordinateurs à bas prix mais à haute valeur pédagogique (robustesse, polyvalence …) sont là pour soutenir ce type d’initiative et de projet éducatif. Ces PC éducation sont présentés ici ainsi que les fournisseurs belges qui les proposent aux écoles.

J’espère que ces réflexions et ces informations vous aideront à réimaginer l’enseignement en regardant vers l’avenir.

Laisser un commentaire